TopListes
TopListes
BETA
Ne pas savoir ce qu'est une AGA ...

Auteurs et Contributeurs

Suggeré par David Délis333

Quand ?

Démarré il y a un an

Ne pas savoir ce qu'est une AGA ...

Conseil
Dans la liste erreurs d'entrepreneurs par David Délis3332 commentaires 
Et un jour, l'on vous dit qu'il vous faut une AGA, une Association de Gestion Agréée (ou un CGA - Centre de Gestion Agréé), et c'est la première fois que vous en entendez parler ... À quoi ça sert ? À éviter une majoration de 25% de votre bénéfice imposable, rien que ça. Tout le monde n'est pas concerné, mais tôt ou tard, si votre activité tourne bien, vous finirez, en tant qu'indépendant, par devoir vous en soucier.

infos pratiques

conditions & profils concernés

Aucune condition ou profil n'a encore été renseigné !

commentaires

2
2
TRI
David Délis
0

Vous n'avez pas d'AGA ? 25% en + ! Même pas un GAG.

David Délis333| Concepteur Graphiste| Paris
Recommande

Généralement, le jour où vous découvrez que vous avez besoin d'une AGA est le même que celui où vous découvrez que vous allez devoir faire votre compta, et facturer la TVA.

Ce jour, c'est cette foutue facture qui vous fait dépasser le fameux plafond Micro BNC qui l'a engendré.


Lorsqu'on dépasse ce plafond, on doit immédiatement facturer tout nouveau contrat avec TVA. Ensuite, vous basculez automatiquement en compatibilité réelle simplifiée. Ca veut dire en gros que l'abattement automatique de fin d'année de 33%, c'est fini, et que si vous aviez oublié de générer quelques frais et de conserver vos factures, vous allez prendre cher, ou passer pas mal de temps à courir après vos anciens achats pour contacter tous les vendeurs et leur demander les factures dont vous vous fichiers pourtant quelques mois auparavant.


Mais ce n'est pas tout.

15 Décembre, J'étais donc aux impôts pour me renseigner et me plaindre, et lâcher de grands "c'est honteux ! C'est la première fois de ma vie que je commence à la gagner décemment, et vous tuez le petit entrepreneuriat ! Blabla" quand Mademoiselle Impôts me demande "par ailleurs" si j'ai adhéré à une AGA. "Une AQuoi ?" Naif que je suis, demandais-je.

Son visage, et son petit "Aïe ..." sourd m'ont tout de suite fait comprendre que j'étais encore plus dans la boue que je ne l'étais déjà largement une minute avant. En gros, elle s'était déjà plus ou moins foutu de moi en calculant les impôts que j'allais devoir payer "sans charge" puisqu'en effet, je n'avais aucune charge à cette époque, et cumuler aucune non plus ... donc en gros, mon bénéficie imposable = mon CA = + de 15 000€ d'impôts. C'était déjà une raison suffisante à une autodestruction entrepreneuriale, mais bam, cerise sur le gâteau de merde, elle m'envoie la question AGA dans le pif.

  • Non, je n'ai pas adhéré à une AGA, puisque je ne sais même pas ce que c'est et qu'on ne m'en a jamais parlé.
  • C'est une Association de Gestion Agréée par l'État qui vous permet d'éviter une majoration de votre bénéfice imposable. Là, si vous n'en avez pas, on va devoir majorer votre bénéfice de 25% et calculer les impôts sur ce montant
  • lol.
  • Vous n'avez pas lu le guide sur la création d'entreprise ?
  • (lol)


J'étais KO. Mais la drôlerie ne s’arrête pas là. Lorsque vous dépassez le plafond, il y 'a de fortes chances que l'on soit plus en Novembre qu'en Mai, et globalement, vous noterez un fait rigolo, c'est qu'aucune AGA n'acceptera d'adhésion après l'été. En gros, impossible de trouvez une AGA en Décembre, donc majoration obligatoire. Double KO.


Ainsi, chers jeunes entrepreneurs en BNC, anticipez à fond les années que vous pensez être probablement bonnes, car vous allez peut-être dépasser ce fameux plafond et collectionner les emmerdes.

Anticipez bien cette adhésion à une AGA, d'autant que de plus en plus proposent une adhésion "préventive" pour une somme peu élevée, et vous permettent donc d'éviter toute surprise.


Quelques astuces !

  • La première astuce consiste à reporter un max de facture de vos clients, si possible, à l'année suivante. Comme ça, vous savez que l'année prochaine, ça va être chaud, mais au moins, vous allez vous y préparez en vrai. AGA, Compta, TVA, etc.
  • La deuxième astuce consiste à passer par une entreprise de portage salariale pour éviter de placer les nouveaux revenus sur votre activité non salarié. Ceci évitera le dépassement de plafond.
Magali Jacolin
0

Pas forcément la TVA

Magali Jacolin335| Consultante et formatrice en stratégie de communication numérique| Grenoble

J'ai découvert les AGA quand je suis passée aux frais réels mais j'étais toujours exonérée de TVA...

Inscrivez-vous, et partagez votre expérience !

7

Détails

Taux de recommandation

100(2 individus)

Taux de contre-indication

0(0 individu)

Taux de curiosité

0(0 individu)

Votre évaluation

Inscrivez-vous, et évaluez cet élément.